«Stargazer» de Herr Nox: haute couture musicale

Il est de ces oeuvres qu’on dirait conçues pour transcender le temps. Tissées à partir d’une grande étoffe, elles semblent provenir de sphères célestes avant d’avoir pu s’incarner sur terre. C’est ce qui arrive avec Stargazer de Herr Nox, lancé hier le 30 novembre. Avec dans les doigts un savoir-faire digne des grandes marques, l’artiste pique ses aiguilles avec un soin professionnel. Louis Vuitton, Dior, Versace, Prada, Herr Nox; c’est du même acabit.

Qui est Herr Nox? 

Herr Nox était membre d’un groupe que j’aime beaucoup, Deadalean Complex, de 2007 à 2012. Toutefois, il a dû le quitter à cause d’un problème de santé, et a préféré se concentrer sur des projets studio. En 2016, The Astroplex, duo dont il fait partie, lance l’album The Chronicles of Azhul’Tar.  La même année, l’artiste de Québec débute son projet personnel. Il a sorti le EP The Witches of Orion en décembre 2017, et revient donc presque jour pour jour un an plus tard avec Stargazer.

(Crédit photo: Herr Nox)

Stargazer, un monolithe magnétique

Grand explorateur des médiums artistiques autoproclamé, il est à la fois chanteur, compositeur, peintre et artiste numérique («digital artist»). Il a conçu la superbe pochette de l’album, sur laquelle figure un monolithe, sans doute une référence à 2001: Odyssée de l’Espace, de Stanley Kubrick. Dans son propre studio, Blackstargazer Studio, il a également enregistré, mixé, produit et masterisé cet album… Herr Nox possède plusieurs talents qui auraient pu être distribués entre plusieurs personnes, mais il est très loin d’être un jack-of-all-trades!  😮 Quand on dit que quelqu’un a des dons, c’est bien ce qu’on entend sur Stargazer.

Provenance: la «voix» lactée

Stargazer est un album fluide comme une rivière cristalline qui vient de dégeler au printemps – c’est vraiment moins «carré» et mécanique, comparativement à certains autres projets du type. Les textures riches de Stargazer nous font regarder automatiquement vers le ciel, comme si quelque chose de magnétique y apparaissait soudain. Les sons semblent venir de l’éther, d’un au-delà auquel peu de gens ont accès…

C’est dense comme musique; il y a beaucoup de layers,  mais tout est bien découpé, ses ciseaux sont bien affûtés. L’album est audacieux et très court (seulement environ 30 minutes! 😮). Il en émane d’ailleurs un son européen. On entend des influences post-rock comme Alcest, plutôt black metal (Satyricon, Cradle of Filth), et aussi des réminiscences d’industriel, à la Lord of the Lost ou Psyclon Nine. Sur la chanson Stargazer, définitivement 80’s, on entend aussi la poussière d’étoiles de Depeche Mode et de leur célébrissime Enjoy the Silence.

Vous pouvez voir le clip de Stargazer juste ici!

Jekyll et Hyde vocal

Bad Dream se situe dans la même époque que Stargazer. On aimerait toutefois entendre davantage la voix méchante d’Herr Nox, car il excelle vraiment là-dedans! 😮 Son range vocal se divise en trois aspects: scream typique black metal, voix middle (chant assez grave), et chant un peu plus aigu. Sa voix est quand même «processée»; y aurait-il un peu d’autotune là-dedans? Quoi qu’il en soit, le meilleur mariage de ses capacités vocales se situe sur The Beauty of Nightfall, où on entend à merveille son Jekyll et Hyde. C’est sidérant. D’un côté, il y a un être «quiet», doux, quasi romantique; de l’autre, une bête tourmentée qui rugit à en transpercer l’âme.

A star is down / Sickened crown
A fire light my fall / A dire sight
Weakened might / The beauty of nightfall

Un saxophone (par Ben J. Muky) très inattendu arrive sur la très courte pièce I Am the Universe. Too Late fait aussi à peine 2 minutes; on pourrait presque dire Too Fast!  Définitivement, on en veut plus… 😉D’ailleurs, l’outro de Like Tears in Rain est remarquable, évoquant un jour de pluie tout comme son nom l’indique.

I saw through you / Took a chance now all is lost
I thought of you / Took a chance and turned to rust
I saw through you / Took a chance at any cost
All these moments / Are lost in time like tears in rain

(Crédit photo: Herr Nox)

Cousu minutieusement comme un vêtement de designer

Bref, Stargazer représente le point culminant d’un artiste touche-à-tout. Un album raffiné, ficelé par un maître couturier du son et des arts. Stargazer est disponible en vinyle et en version numérique sur Bandcamp. Vous pouvez suivre Herr Nox sur Facebook, ou encore sur Instagram!  💫

Partagez cet article!

Leave a Reply