Comment avoir une routine matinale efficace

Ah! Les doux petits matins… Je ne suis pas une personne très routinière, mais le matin est un moment sacré pour moi. Alors que j’étais infographiste, j’ai travaillé pendant quatre ans sur un horaire de nuit… Hé oui! Production de quotidiens numériques oblige, je devais suivre un horaire contraire aux rythmes circardiens normaux. Quand je me suis réalignée sur mon horloge interne, et que je pouvais me lever tôt le matin, j’ai constaté beaucoup de répercussions positives dans ma vie. Depuis l’année passée, je n’ai plus cet horaire. Chaque jour est totalement différent; c’est comme une petite aventure en soi ;). Je dois toutefois me créer des rituels «sacrés», afin de préserver une bonne hygiène de vie, réussir à créer une stabilité dans l’instabilité. Mais pourquoi une routine matinale efficace est cruciale? Tour de piste, idées pour favoriser un réveil optimal, explications sur le phénomène du «snooze» et… petit voyage à l’intérieur de mon quotidien!

Quiétude et inspiration

Après avoir lu cet article, qui porte sur les routines (matinales ou pas!) d’écrivains célèbres, j’ai beaucoup réfléchi sur les miennes. Quelles sont les composantes et les conditions nécessaires à l’accomplissement d’une excellente journée de travail? Comment bien la commencer? J’ai découvert que le matin est un moment idéal et très inspirant pour écrire, à l’instar d’autres auteur(e)s.

Un moment suspendu, entre chien et loup… Les âmes ne sont pas encore éveillées, et un silence feutré plane partout autour, comme une présence bienveillante m’incitant à coucher des mots sur la page (ou sur l’ordi! 😉 ) Le soleil qui se lève, les gens qui s’activent lentement, la grosse machine qui se met peu à peu à tourner… Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fascine totalement. Comme si j’avais accès à une Source de Mots et que je pouvais y puiser à volonté… D’ailleurs, je me reconnecte avec mes racines, car plus jeune, j’ai écrit mes toutes premières histoires dans ces périodes de quiétude presque saintes.

tel-aviv
Matin brumeux à Tel-Aviv…  (Crédit photo: Roxane Labonté)

Les bénéfices d’être un escargot!

Premièrement, prenez le temps de bien vous réveiller! Trop de gens sont déjà sur l’adrénaline dès qu’ils sont sortis du lit! 😮 Pour éviter cette décharge de stress parfois inutile, vous pouvez planifier un peu votre journée, la veille (cela fera partie de vos rituels nocturnes), pour éviter d’être pris si subitement dans le «rush». En outre, régler des problèmes importants alors que ça fait cinq minutes que vous êtes debout, ou répondre à ce email qu’on a oublié hier, ou encore se lever en panique parce qu’on est en retard, et devoir courir pour aller au travail… Tout cela nuit à la qualité de vie et peut-être qu’il faut revoir votre gestion du temps. Voici quelques façons de favoriser plus de lenteur lors de votre matinée, à travers des activités (analogiques!).

  • Faire de l’exercice, de préférence à l’extérieur. S’exposer à la lumière naturelle est très important et bénéfique. On ne le dira jamais assez! Que ce soit du yoga, du jogging, ou encore lever des poids, prendre une marche… L’important, c’est de bouger, de signaler à notre corps que la journée commence. Et de s’oxygéner le cerveau! Ces activités, même si elles sont actives, peuvent également se révéler méditatives. On peut penser à ce qu’on a à faire dans la journée qui s’annonce, et ainsi déterminer nos priorités facilement en ayant une perspective différente.
  • Lire des livres constructifs. Je lis souvent des livres développement personnel, des ouvrages ayant trait à la spiritualité, la divination et les rêves, et parfois des romans. Mais attention! La ligne est mince, la lecture faisant aussi partie de mon travail (écrire, c’est aussi lire 😉 ) Cela permet d’indiquer au cerveau qu’il peut se mettre en action.
  • Savourer un déjeuner équilibré et santé. Je mange souvent des smoothies, ou des bols déjeuners avec des fruits. Je ne comprends pas comment les gens font pour manger seulement un petit croissant et un café! 😮 Pour moi, c’est un sacrilège de ne pas commencer la journée avec un repas nutritif. Ça m’aide à mieux penser! De plus, cuisiner quelque chose de simple permet d’aiguiser sa concentration dès le matin. Si vous n’avez pas d’appétit, prenez au moins une collation (fruits ou noix).
smoothie-foret-noire
Smoothies Forêt-Noire et pommes! 😉  (Crédit photo: Roxane Labonté)
  • Prendre une douche. Ce rituel aide à s’éclaircir les idées, comme je l’ai déjà mentionné dans un autre article 😉
  • Écouter de la musique. Évidemment, les plus passionnés d’entre nous en écoutent déjà à longueur de journée, mais le matin est un moment spécifique pour ça! La musique réveille, instaure un état d’esprit, et infuse notre journée avec de l’énergie de qualité supérieure… Un peu comme un thé, dont on ressent les bienfaits durant les heures subséquentes. 😉
  • Essayer de se réveiller sans cadran. Oui oui, c’est possible! Avec un minimum d’entraînement, on peut programmer notre subconscient, afin de se réveiller au moment opportun (on doit se répéter plusieurs fois l’heure du réveil du lendemain, afin qu’il capte l’information). Cela favorise les cycles de sommeil naturel, et en prime, il est fort possible que vous réussissiez à vous souvenir davantage de vos rêves! En effet, le cycle de sommeil paradoxal (où on rêve) serait le plus actif avant notre éveil. Pourquoi ne pas l’essayer?
  • Éviter les téléphones… Est-il vraiment nécessaire de regarder votre téléphone dès que vous ouvrez les yeux? Est-il absolument indispensable de consulter vos messages, alors que vous avez le cerveau encore embrouillé? Cessez ce réflexe malsain et instaurer de meilleures habitudes, telles qu’un «couvre-feu» inverse 😉 Donnez-vous une heure pour commencer à travailler, au lieu d’éparpiller vos communications. Vous serez ainsi plus concentré dans vos tâches les plus importantes. La journée démarrera du bon pied, et le reste de la journée suivra dans ce même mood.
tel-aviv
La Méditerranée  (Crédit photo: Roxane Labonté)

Mais comment éviter de snoozer? 😮 

Cette mauvaise habitude peut interrompre le cycle normal du sommeil. La régualité des heures d’éveil et de sommeil peut aider la situation. Oui, ça veut malheureusement dire d’éviter de traîner au lit, même la fin de semaine! Mais pourquoi on snooze? Il semblerait que les alarmes interrompent le cerveau lors des phases de repos les plus profonds, comme le sommeil paradoxal. Donc, on est encore fatigué, et on veut encore dormir. Voici quelques trucs pour vous aider à garder les yeux ouverts!

  • Surveillez un peu votre nutrition et vos habitudes de consommation: que mangez-vous dans les heures qui précèdent votre sommeil? Les protéines nous garderaient éveillés; il serait préférable de manger des céréales complètes. Évitez aussi l’alcool avant le coucher.
  • Éteignez votre téléphone! La lumière bleue vous rentre direct dans le cerveau et peut vous empêcher de refermer les yeux! Optez plutôt pour un livre, ou faites de la méditation.
  • Certains sites suggèrent de mettre plusieurs alarmes, ou de déplacer votre réveil-matin, mais je n’y crois guère… Cela ne fait que contourner le problème, qui se situe souvent au niveau des habitudes de vie (surmenage, gestion du stress, trop d’écrans, manque de sommeil en général, mauvaise alimentation…). Tentez de voir quels changements sont nécessaires dans votre vie et allez-y un pas à la fois.
  • Un autre truc: si vous mettez votre alarme à 8 h 30, mais que vous finissez toujours par «snoozer» jusqu’à 9 heures, mettez-la à 9 heures!

Voilà! J’espère que cet article vous aidera à trouver un certain équilibre, et à profiter du moment magique qu’est le matin. Au travail, maintenant! Cocorico! 😉

Vieux-Port de Tel-Aviv  (Crédit photo: Roxane Labonté)
Partagez cet article!

Leave a Reply