Une nouvelle tête

Le «rite» de changer de cheveux marque souvent une nouvelle ère.

C’est comme un nouveau départ. Un moment où on «change d’air», d’entourage peut-être. Un riche interstice fait de nouveaux repères.

J’ai une nouvelle tête. Pour révéler qui je suis maintenant. Fermant finalement la «clôture» de cette année de solitude où j’ai tant appris et créé. Je laisse tomber un énorme rideau; des fenêtres sont désormais ouvertes sur mon âme.

Transparente pour qui veut me voir.

Enfin.

Dans le processus guérisseur d’écrire.

Qui aurait cru que je m’ouvrirais encore, me déversant dans vos écrans, mon encre pleurant sur le papier, me sentant entourée de bras étranges et invisibles?

Qui aurait cru que je laisserais peu à peu tomber cette vaine coquille, cet équipement lourd et inutile, ce bagage encombrant, et que je serais enfin libre de respirer/écrire à nouveau?

Qui aurait cru que je livrerais autant de mots, comme une momie se défaisant de ses bandages, enlevant des couches épaisses pour révéler un diamant étrange cultivé à même des moments un peu atroces?

Qui aurait cru que je deviendrais stripteaseuse avec mes mots, vos yeux curieux regardant le brut où je brille?

Mais par-dessus tout, qui aurait cru que je pourrais encore vivre de mon écriture? Qui aurait pensé que j’aurais cette chance? Ma bonne étoile veille sur moi. Quelqu’un que je ne connais pas me regarde du haut des airs. C’est la seule explication possible.

Je ne me sens pas petite, pour une fois. Adieu, odeur de renfermé et vieux adages. Adieu, cour d’école vétuste. Adieu paniques inutiles et griffes qui m’agrippaient les viscères. Adieu patterns, et adieu faux-semblants, longues soirées anxieuses à me demander si j’en valais la peine.

Adieu, année «sabbatique» où j’ai eu la chance d’écrire un livre trouvant écho dans les âmes.

Et finalement, adieu torture interne.

J’ai assez regardé mes démons en face, merci.

Forevermore we’re in this together
Forever day and night
And we could reign forever
Forevermore making history together
Forever dark and light
Like this is the last day of our life
Forevermore

Laisser un commentaire