Kerið, un cratère volcanique qui transforme notre perspective

Islande-Kerid-1
La vie est vaste  (Crédit photo: Roxane Labonté)

Étrange comment un voyage peut nous faire sentir: lorsque je parcourais l’Islande à bord de mon CRV (qui me servait aussi d’hébergement), je me sentais protégée et accueillie à bras grands ouverts. En un mot: libre. J’ai eu la chance de visiter un endroit singulier: Kerið, le cratère d’un volcan rouge qui contient un lac splendide. Si Vík í Mýrdal me fait penser à la lune, Kerið évoque plutôt la planète Mars! Ce voyage en général, et surtout cet endroit, m’ont fait réaliser à quel point la vie est vaste, et que l’on doit voir au-delà des peccadilles du quotidien. Magnifique, imposant, glorieux, le cratère m’a chuchoté: cesse de t’en faire pour des niaiseries. Topo sur ma visite!

This slideshow requires JavaScript.

Privé ou public? La ligne est mince!

Le 26 juin, soit vers la fin de mon séjour, je me suis éveillée à Stokkseyri, petit village charmant de 445 habitants. «Naviguant» sur la route du Cercle d’or, je m’étais stationnée pour dormir dans ce qui était peut-être un parking résidentiel… Haha. Ce n’est pas toujours clair, ce qui est privé ou public là-bas! 😮 À un autre moment dans ce voyage, je me suis même arrêtée pour cogner à une maison privée pour demander des renseignements… Car je croyais que c’était un site d’information touristique. Ben quoi! Il y avait plein de pancartes sur le terrain, mais… Ce ne fut pas le cas. Oups! 👀 Bref, en me levant ce jour-là, j’ai eu envie d’aller visiter un cratère dans la ville de Selfoss, située non loin du grandiose Geysir.

Islande-Kerid-2
Regardez l’eau! (Crédit photo: Roxane Labonté)

Des «tips» pour les propriétaires

L’entrée de ce parc naturel était peu coûteuse: seulement 400 couronnes islandaises, soit environ 5 dollars canadiens. Devinez quoi: le cratère est sur une propriété privée! 😮 Et le prix d’entrée est seulement exigé pour que les propriétaires puissent entretenir les lieux. C’est souvent comme ça, en Islande… J’ai visité plusieurs endroits où on pouvait se stationner pour contempler les paysages, et à certaines places, on pouvait déposer quelques couronnes dans des petites boîtes prévues à cet effet. Un peu comme des boîtes aux lettres, mais dédiées aux tips des voyageurs, qui veulent profiter de la vue pour un moment. Spécial, pareil.

This slideshow requires JavaScript.

Kerið, l’ancêtre magnifique

Le cratère Kerið (en islandais, la lettre ð se prononce comme le «th» anglais, donc on pourrait dire «Kerith») est situé dans le sud-ouest de l’Islande. Il fait partie du système volcanique étendu sur l’ensemble de la région de Grímsnes. D’ailleurs, des champs de lave s’étendent à perte de vue dans ce coin-là. Kerið est un volcan rouge éteint, dont la dernière éruption remonte à 3500 av. J.-C.. En résumé, le cratère a été formé lorsque le volcan s’est effondré sur lui-même. Petites statistiques: Kerið fait 270 mètres de long, 170 mètres de large et 55 mètres de profondeur. Et quel est l’âge de cet ancêtre magnifique? Il est estimé à 6 500 ans. Pas mal, non, pour un vieux croûton? 🤓

Islande-Kerid-roche-volcanique-rouge
Du sable rouge volcanique (Crédit photo: Roxane Labonté)

J’étais très impressionnée par le côté solennel de ce monument naturel. J’aimais bien courir dans les chemins sinueux, et sauter à travers les roches volcaniques! Quand je visitais Kerið, j’ai réalisé mon obsession des détails… Je marchais autour d’un énorme trou béant, et au début, je ne fixais que les roches volcaniques au sol et leur multitude de couleurs. 😮 Ça m’a donné une petite claque dans la face, genre «Réveille!». J’ai compris beaucoup de choses lors de ce voyage. 👀

Islande-Kerid-roche-volcanique
Les contrastes sont fascinants… (Crédit photo: Roxane Labonté)

Un peintre fou sur les parois du cratère Kerið

J’ai contemplé la palette de couleurs hétéroclites pendant un bon moment. On aurait dit qu’un peintre fou s’en était donné à coeur joie, surtout avec les tons de rouge, entrecoupés du vert très vif de la végétation. Des petites touches de gris données par les pierres équilibraient ce tableau de maître. Les nuances de brun et d’orange brûlé ajoutaient des tons presque automnaux à l’ensemble. Quelle beauté naturelle!

Islande-Kerid-a la une
La nature qui crée son art (Crédit photo: Roxane Labonté)

Dû aux minéraux contenus dans le sol, l’eau du lac de ce cratère moyennement profond (7 à 10 mètres) miroitait d’un bleu vert turquoise profond, et devenait couleur rouille sur les extrémités. Elle était tellement transparente et claire qu’on pouvait voir les roches au fond! 😮 Je suis descendue près du bord de l’eau, et j’ai pris mon temps pour admirer les petites vagues que faisait sur le vent sur la surface. Il soufflait dans différentes directions, et je me souviens avoir pensé qu’il était bien indécis ce jour-là…

This slideshow requires JavaScript.

Les yeux remplacés

Somme toute, Kerið fait voir grand. Il nous dit de nous concentrer sur l’essentiel, et que la citation disant que le diable est dans les détails est peut-être bien vraie…

Islande-Kerid-Roxane-selfie
Allô! J’espère ne pas tomber là-dedans… 😉 (Crédit photo: Roxane Labonté)
Partagez cet article!

Leave a Reply