Partir pour Israël avec un sac à dos!

Tout a rentré là-dedans 😉

Booker ses billets d’avion comme on réserverait son transport en autobus à partir de Montréal. Faire son sac à dos pour le Moyen-Orient comme si on partait sur la Rive-Sud. La fibre du voyage semble imbriquée dans mon ADN, tout se fait naturellement… Un peu comme si, à chaque jour, j’avais acquis des espèces de réflexes de nomade (que d’aucuns pourraient peut-être qualifier de TOCs…). Par exemple, j’apporte souvent mon gros sac à dos partout où je vais, même si je ne pars que quelques heures… J’apporte toujours du trailmix, comme si je partais escalader une montagne… Bref, on a tous nos bébittes! 😉

Mon instinct m’a inspiré à partir pour Israël sans valise, un peu comme un escargot ou un Bernard l’Hermite. Avec un « petit » baluchon…

Partir.

S’envoler vers un autre pays.

Ce moment spécial de flottement, cet entre-deux précieux, où on est prêt à basculer dans l’inconnu…

Le frémissement soudain de la peau qui se prépare à comprendre un autre climat.

À respirer l’air d’un pays étranger.

Matin brumeux à Tel-Aviv… (Crédit photo: Roxane Labonté)

L’enthousiasme débordant, qui surpasse le stress d’oublier quelque chose. Un sentiment d’irréel – le fait de monter à bord d’un gros moyen de transport en commun, qui nous amènera dans une autre contrée.

À la recherche de nouvelles sensations.

À la quête de nous-mêmes.

Ready, set, go, it’s time to run, comme le dit si bien Bill Kaulitz de Tokio Hotel… 😉

J’ai pensé partager le processus de ma packing list, afin que ceux et celles qui veulent partir pour l’Israël soit bien équipés, et pour les curieux aussi!

Étape 1: réunir tout ce qu’il faut

Étape 2: mettre ça dans des petits sacs et des contenants. Rouler les vêtements, cela aide à libérer de l’espace.

Étape 3: fermer les sacs! 😀

This slideshow requires JavaScript.

Et voilà!

Packing list pour deux semaines en Israël!

Je me suis basée sur ce site, et celui-là aussi. Franchement, ce n’est pas trop compliqué de partir pour ce pays. En résumé, seulement besoin d’un passeport, d’adapteurs de prises (européennes, même type qu’en France), et de vêtements légers. Aussi, le site de Jennifer Doré Dallas, alias Moi, mes souliers, m’avait beaucoup aidée à faire ma liste pour l’Islande.

Petite note sur le passeport et l’arrivée/sortie au pays: on vous remettra une petite carte, avec votre photo et vos coordonnées, que vous devez soigneusement garder durant votre séjour. Les autorités israéliennes ne tamponnent pas le passeport. On vous la demandera, avec votre passeport, lors de vos diverses réservations (à l’hôtel, par exemple), et à la sortie du territoire. Plus d’infos ici.

Aussi, pas de bagage à main à faire, car tout entrait dans les deux sacs. Mais j’ai mis mes vêtements dans le gros sac, et mes effets plus précieux dans mon petit sac, que je traînais toujours avec moi.


Vêtements

*On doit privilégier les vêtements couvrants pour aller dans certaines régions comme Jérusalem et la Mer Morte, car c’est très mal vu de se promener en shorts et en manches courtes!

  • une dizaine de chandails et de camisoles
  • une robe d’été
  • un foulard assez grand pour le transformer en robe (ou en serviette, fait vécu haha :o)
  • sous-vêtements: 3 tops, une brassière
  • 3 paires de shorts
  • 4 t-shirts pour dormir, et leggings
  • sandales
  • paire de souliers confortables pour marcher
  • hoodie (très utile dans l’avion – et parce que l’air climatisé est à fond dans certains commerces et dans les auberges!)
  • maillot de bain

Choses que j’aurais dû apporter:

  • des vêtements qui collent moins à la peau. Vu que c’est très humide, on doit préférer ce qui est léger et ample

Choses qui ne sont pas nécessaires:

  • des paires de bas… il fait chaud! 😉
  • trop de vêtements! On peut les laver dans les auberges, moyennant quelques frais.

Beauté et hygiène personelle

  • shampoing/revitalisant, savon, déodorant, exfoliant
  • crème solaire/lotion d’après soleil
  • dentifrice/brosse à dents
  • brosse à cheveux et élastiques
  • gourde d’eau
  • sac en toile pour le linge porté (plus facile à organiser!)

Choses que j’aurais dû apporter:

  • coupe-ongles (ben oui, ça pousse)
  • baume à lèvres

Choses qui ne sont pas nécessaires:

  • lunettes de soleil… je ne les porte jamais!
  • corde à linge et savon pour linge. Dans la plupart des auberges, il y a des machines à laver et à sécher le linge… Et cela est plutôt utile si on n’a qu’une simple chambre d’hôtel, ou si on est en pleine nature… Un réflexe suite à mon voyage en Islande 😉
  • boule à thé. Les auberges servent souvent du thé gratuit
  • serviette ultra-compacte et absorbante. Les auberges en prêtent

Papiers

  • passeport (oui, oui… 😉 )
  • carte crédit et débit. Penser à faire un double de la carte de débit, et avoir une deuxième carte de crédit d’une autre banque.
  • argent comptant changé à l’avance. À noter qu’il peut y avoir deux jours de délai (ou plus), selon l’institution financière et la devise demandée. Cela évite de se compliquer la vie, une fois sur place.
  • portefeuille
  • copies du passeport, permis conduire, assurance maladie, cartes crédit/débit – que l’on traîne sur soi
  • confirmations (vol, Airbnb, auberges…)
  • papiers d’assurances voyage
  • liste de numéros d’urgence et d’embassade à l’étranger

Choses que j’aurais dû apporter:

  • un guide de voyage! Pour éviter d’avoir à aller chercher sur Internet trop souvent… :/
  • un itinéraire un peu plus précis, des listes d’activités
  • une deuxième carte de crédit (mais je n’ai pas eu de problème avec la principale! ouf)

Choses qui ne sont pas nécessaires:

  • une carte complète d’Israël, comme si j’allais à la conquête du pays entier haha… C’est le gros bon sens, de privilégier la région que l’on va visiter.

Travail, écriture:

  • ordinateur, adapteur USB pour brancher mon appareil photo
  • téléphone
  • appareil photo
  • 3 chargeurs
  • 2 adapteurs de voyage. Les prises sont comme ceci en Israël, et les adapteurs européens fonctionnent 😉
  • journal de voyage, petit carnet, plusieurs stylos
  • un seul petit livre (Baudelaire dans mon cas ;))
  • des petits écouteurs, pour éviter d’avoir à en acheter dans l’avion!

Choses que j’aurais dû apporter:

  • un adapteur de plus, pour charger mon ordinateur, mon appareil photo et mon cellulaire en même temps… Les auberges peuvent en prêter, mais on ne doit pas compter là-dessus.
  • des livres téléchargés dans mon cellulaire, pour l’inspiration…
  • j’aurais dû acheter une carte SIM, une fois sur place. Il y a du wifi à beaucoup d’endroits, mais il arrive que la connexion est mauvaise ou instable… Pas très pratique. À utiliser également si on prévoit avoir besoin d’apeller, de texter ou d’utiliser des données.

Choses qui ne sont pas nécessaires:

  • Je me suis parfois questionnée sur l’utilité d’apporter mon ordinateur… J’ai trouvé ça un peu stressant de devoir toujours l’apporter avec moi, ou le placer dans un endroit fermé à clé (il n’y en a pas partout).

Autres:

  • bouchons, pour dormir 😉 TRÈS important!

Choses que j’aurais dû apporter:

  • plus de collations pour l’avion et l’arrivée

Voilà! En espérant que cela peut vous aider ou vous inspirer, si vous comptez partir pour le Moyen-Orient bientôt 😉

C’est ce qu’on appelle voyager léger! 🙂
Partagez cet article!

Leave a Reply