Retraite de yoga Sivananda (partie 1)

J’ai participé à une retraite de yoga au camp Sivananda, situé à Val-Morin dans les Laurentides. Que de découvertes et de belles rencontres! Petit résumé de mon expérience…

Le centre Sivananda Yoga Vedanta de Montréal fut le premier centre de yoga Sivananda à exister à l’extérieur de l’Inde. Il a été créé en 1959 par Vishnudevananda Saraswati (disciple de Swami Sivananda), qui fonda aussi les centres internationaux et ashrams du même nom. L’Ashram de Val-Morin, quant à lui, a été fondé en 1962. Il s’y déroule des retraites de yoga et l’un des premiers cours pour devenir professeur de yoga y a été donné. «Ashram» est un mot sanskrit, qui se traduit comme une «place loin du travail».

Je suis donc partie de Montréal grâce à une navette qui partait directement du centre… La route fut pour le moins stressante, dû au chauffeur qui semblait pressé d’aller relaxer! Sans doute sa concentration yogique lui a permis de bien voir à travers les vitres embuées de la camionnette. Nous sommes arrivés à bon port, durant le Satsang – une série de prières et de chants hindous, qui se déroulait dans le Temple Krishna.

Je ne suis pas religieuse, disons, mais c’était tout de même fascinant et impressionnant de voir ces statues, les offrandes, les autels.. Et les chansons étaient apaisantes – même si je ne comprenais pas les paroles, il y avait quelque chose d’hypnotique. Après quelques chansons, le Swami a donné une petite leçon sur le thème de la fin de semaine, qui était «Ménage du printemps». Il ne cessait de répéter : «Quels sont vos besoins? Qu’est-ce que vous voulez?» Il disait que pour nettoyer, pour devenir pur, il faut faire des choix… et qu’il faut d’abord et avant tout savoir ce que l’on veut dans la vie. C’est du gros bon sens, mais il est bon de se le faire rappeler.

Après la leçon, il y a eu d’autres chansons et un rituel religieux, où une femme faisait brûlait du camphre (je crois) sur un encensoir, et l’offrait à une statue de Krishna, qui se tenait fièrement au milieu de la pièce. Tout le monde s’est levé; et l’offrande a été dirigé dans 3 endroits, les gens suivant l’angle de la fumée. Tous se sont prosternés au sol. Ensuite, on se tient en ligne pour sortir du Temple, après avoir mangé quelques morceaux de fruits sanctifiés. L’heure est venue de se retirer dans nos chambres pour un sommeil réparateur, dans le silence et la paix!

Il y a un horaire très strict à suivre, le voici en détail. Quelqu’un fait sonner une cloche entre chaque activité. Et oui, le réveil aussi! Ça donne un peu l’impression de faire partie d’un troupeau, mais au moins c’est bien structuré…

  • 5:30 am: Réveil
  • 6:00 am: Satsang (ou marche silencieuse)
  • 8:00 am:  Cours de yoga
  • 10:00 am: Brunch
  • 10:45 am: Karma Yoga (service désintéressé)
  • 12:00 pm: Activité optionnelle (par exemple la classe de coaching, marche ou activité saisonnière)
  • 2:00 pm: Conférence, activité ou temps libre (selon la saison)
  • 4:00 pm: Cours de yoga
  • 6:00 pm: Souper
  • 7:30 pm/8:00 pm en été: Satsang
  • 10:00 pm: Couvre-feu

Dans le bâtiment principal, il y a une très jolie petite bibliothèque, située sur une mezzanine au-dessus de la réception. J’y ai passé quelques heures à écrire et à lire, assise sur un divan confortable. J’ai longuement médité, contemplant la superbe vue des nombreux arbres dont les cimes se perdaient dans le brouillard. La brume fraîche avait quelque chose de mystique, comme la promesse d’un nettoyage profond et durable…

À suivre!

 

 

 

Partagez cet article!

Leave a Reply